ANNUAIRE BATI ARTICLES BATI AGENDA BATI DOSSIERS BATI EVENEMENTS BATI ADHEREZ ABATI DESIGN
Les couleurs de la Verrerie de Saint-Just

Les couleurs de la Verrerie de Saint-Just

Spécialisée dans le verre soufflé à la bouche, depuis 1826, la Verrerie de Saint-Just nous dévoile les secrets magiques de ses transparences colorées dans une lumineuse exposition, organisée à la Glass House de Paris, jusqu’au 24 septembre 2014.

Les origines de la Verrerie de Saint-Just sont liées à la création de la manufacture Royale des Glaces, par Colbert et la construction de l’usine Saint-Gobain, dans la seconde partie du XVIIème siècle. En 1826, le roi Charles X fonde les Verreries de la Loire, situées stratégiquement à proximité des sables, des transports fluviaux et du charbon des mines voisines utilisés dans les fours en fusion. 50 ans plus tard, cette maison se spécialise dans la création de verres colorés sous l’impulsion de son nouveau directeur, Mathias André Peletier. La Verrerie Saint-Just est née…avec ses rouges, ses bleus, réminiscences des vitraux du Moyen-Age et de nouvelles gammes de couleurs qui composent la collection la plus complète au monde. A sa mort, en 1885, ses fils reprennent la verrerie et héritent de ses carnets de fabrication. Initiés à l'alchimie du verre à vitre de couleur et aux secrets de fabrication, ils poursuivent l'aventure industrielle et commerciale. Dès 1921, la Verrerie de Saint-Just s'associe au groupe Saint-Gobain et devient, en Europe, le fournisseur de référence des verres et des vitraux des bâtiments anciens.

Une fabrication séculaire

Entreprise du Patrimoine Vivant labellisé EPV depuis 2007, cet atelier met en œuvre les techniques ancestrales usitées depuis les temps les plus anciens, presque inchangées à ce jour. Outils, procédés, rien n’a bougé. Selon une tradition immuable, les verriers cueillent et soufflent le verre, tôt le matin de 6 à 10 h. imaginez la chaleur en été ! Dans les fours, les fondeurs portent la matière en fusion aux alentours de 1400 ° avant de l’abaisser à 1200 °, pour pouvoir la travailler. La préparation verrière, un mélange de sable, soude, chaux et oxydes métalliques pour colorer la matière se prépare la veille du soufflage, selon un procédé immuable. Les verriers travaillent en couple, dans un véritable pas de deux, cueilleur et souffleur sont complices. Le cueilleur doit apporter une masse de verre de 7 kg pour obtenir une feuille de 0,5 à 1 m2 d’une épaisseur moyenne de 2 à 3 mm. Le verre liquide est apporté à 4 reprises en augmentant progressivement le volume de la boule. Le cueilleur commence alors à introduire un peu d’air dans la boule puis la transmet au souffleur, en la déposant sur un socle. Le verre est soufflé et tourné vers la droite puis vers gauche, avec de petits mouvements légers qui conserve la forme de la boule. Grossie à la taille de deux ballons de football, la boule est réchauffée devant le four puis balancée dans une fosse. Elle s’étire et prend alors la taille d’un cylindre appelé aussi manchon. Lorsque le verre ne peut plus s’étirer, il est ouvert et étendu selon deux techniques spécifiques le fendage et l’étendage. Puis, il est recuit lentement à une température progressive abaissée pour obtenir plus de 600 ° de plus que la température ambiante. Le verre étendu et ensuite équarri, c’est-à-dire transformé en feuilles rectangulaires, toutes uniques.

Les verres spéciaux

Certains verres complexes à fabriquer comme le verre « plaqué ou « bariolé » nécessitent l’intervention d’une tierce personne, le posteur qui prépare une boule ou une couche d’émaux multicolores. Bicolore, le verre « plaqué » est composé d’une fine couche d’émail à la teinte contrastant avec la base en verre transparent ou également colorée. Ce type de verre est travaillé à l’acide ou par sablage pour jouer avec les couleurs et offrir un dégradé subtil…Le verre « bariolé », rehaussé d’émaux, offre des tâches ou des lignes qui s’inscrivent dans la matière comme une texture inédite. Le verre soufflé antique est teinté dans la masse. Il comporte des bulles, une structure marquée et des différences d’épaisseur qui accrochent la lumière. Et c’est justement la richesse de cette texture irrégulière qui est si recherchée.

Deux axes de création

D’une part, la Verrerie de Saint-Just se consacre à la création de produits artisanaux, vitraux, vitrages isolants et feuilletés destinés à l’architecture et à la rénovation de demeures de prestige et monuments historiques comme le Château de Versailles, le Palais des Ducs à Dijon ou le Château de Lunéville. D’autre part, elle développe, à la demande de designers et d’architectes d’intérieur, une gamme de produits plus contemporains et plus originaux, alliant verre soufflé et émaux, dans une gamme chromatique riche. Parmi ses chantiers les plus réputés, la boutique Louis Vuitton à Shangaï, la Cristal Room Baccarat à Paris, en collaboration avec Philippe Starck ou l’ambassade de France à Tokyo.

L’apport du design

Les designers portent aujourd’hui un nouveau regard sur les traditions d’autrefois qu’ils aiment détourner de leur fonction première pour les revisiter et les faire revivre sur un mode plus actuel. Dans cette optique, le designer franco-anglais Sebastian Bergne a imaginé un objet d’art qui rend hommage au manchon de Saint-Just. Cette première étape du façonnage du verre a été mise en exergue par une sorte de sculpture de trois éléments représentant les différentes étapes de la création du verre soufflé : réalisation du manchon, mise en forme de la plaque de verre réchauffée et produit fini. Cet objet de design révélant la complexité de la fabrication d’une simple feuille de verre rend aussi hommage aux talents des maîtres verriers, détenteurs d’une maîtrise de la transformation de la matière, toujours source d’étonnement.

A l’occasion ce cette exposition, un jeu-concours est organisé à la Glass House et sur la page Facebook : www.facebook/AGlassHouse. Il permet de gagner un manchon d’une valeur de 960 € par tirage au sort le 24 septembre 2014.

 

Contacts :

A Glass House

4, passage Saint-Avoye

75003 Paris.

Tél. : 01 53 01 77 00

Mail : contact@aglasshouse.com

Site : www.aglasshouse.com

 

Verrerie de Saint-Just

ZI La Verrerie, 42176 Saint-Just/Saint-Rambert

Tél. : 04 77 26 21 12

Site : www.saint-just.com

verre,artisanat,design
Aucun avis n'a été déposé.

Champs obligatoires *

Partager

Facebook Twitter Google+ LinkedIn Viadeo Pinterest Email